La médecine, désormais, en a la preuve !

Article du 11 Janvier 2017 qui rapporte les travaux de Dr Gaël CHETELAT Médecin Neurologue du Centre Hospitalier Universitaire de Caen-Normandie

Seniors : Sport ou lecture, il ne faut pas choisir !

Chez les personnes âgées, l’activité physique et l’activité cognitive (activités de réflexion, lecture, mots croisés, sudoku etc.)  augmentent chacune le volume de matière grise de régions cérébrales spécifiques. Les deux types d’occupation seraient ainsi complémentaires et bénéfiques, même tardivement, pour retarder les effets du vieillissement sur la santé cérébrale.

Les sujets âgés qui pratiquent régulièrement une activité physique ou une activité cognitive ont un volume de matière grise augmenté, d’après l’imagerie IRM. Ils présentent moins d’atrophie cérébrale que leurs homologues ne pratiquant pas de telles activités.
…/…
 Les activités physique ou cognitive auraient donc un intérêt complémentaire pour retarder les effets du vieillissement cérébral.

Il n’y a pas d’âge pour commencer

Le Docteur Chételat, neurologue, qui a encadré ces travaux, explique
« Nos résultats suggèrent que
l’activité cognitive et l’activité physique sont bénéfiques à tout âge, même chez le sujet âgé. Ceux qui en ont la capacité et l’envie ne doivent pas hésiter à pratiquer l’une et/ou l’autre régulièrement. Notre étude montre par ailleurs qu’il existe un effet dose : plus le niveau d’activité est élevé, et plus les volumes cérébraux de matière grise sont augmentés« .

Vers l’intégralité de l’article

Share This