Boîte d’activités – Se relaxer par la musique

L’âge, la maladie, la fatigue, les circonstances de la vie peuvent nous apporter stress et crises d’angoisse. Certaines pistes non médicamenteuses peuvent favoriser notre retour à l’apaisement. La musique est une de celle qui est la plus souvent citée.
Selon Hervé PLATEL, neuropsychologie à l’Université de Caen :
«La musique capte facilement notre attention : dès qu’il y a de la musique dans l’environnement, le cerveau se synchronise très naturellement . Les voies d’entrée de la musique dans le cerveau sont beaucoup plus complexes que celles de la parole, par exemple, et sollicitent différentes régions cérébrales : la musique stimule, relaxe, calme la douleur, mais a aussi la capacité d’augmenter la plasticité du cerveau et de provoquer les modifications au niveau des connections synaptiques. »

A la maison : aidant/aidé.

La musique relaxante sera bénéfique pour l’un comme pour l’autre. On peut imaginer des temps d’écoute ensemble, en ne faisant que cela ou en même temps que des activités calmes. Mais il faut aussi envisager des temps pour chacun, à des moments différents lorsque l’instabilité, l’énervement, la fatigue s’installent chez l’un ou l’autre.
Quelques propositions dans une offre pléthorique, sachant que beaucoup de productions qui ne sont pas « labellisées », « Musiques relaxantes » ont cependant cet effet

Une sélection de disques apaisants

– Écouter de la musique en 432 hz

Il y a aussi des CD dédiés qui sont des séances complètes de relaxation guidées

Trouvé sur le web
– Top 100 des meilleurs morceaux pour s’endormir

– Les 10 morceaux de classique qui rendent heureux

La musique en EHPAD

Témoignage : « J’ai installé une mini chaîne hifi, facile à utiliser, dans la chambre de ma tante.
Je l’ai placée à un endroit très accessible avec les CD au dessus.
Le personnel soignant l’utilise au moment du coucher et de sa toilette.

Certaines aides-soignantes m’ont rapporté qu’elles constataient une forme d’apaisement chez ma tante et qu’elles aussi appréciaient beaucoup de pouvoir travailler dans une ambiance relaxante »

Découvrez le témoignage d’une infirmière :
« La musique une intervention infirmière pas si loufoque que cela » par Margot Phaneuf

La musique et la maladie d’Alzheimer

Pour le neurologue et neurobiologiste Gérard Mick  « la musique permet d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients »
 » En ce qui concerne les malades d’Alzheimer, on remarque des effets relaxants chez ceux qui sont agités. Si on leur fait écouter une musique qu’ils connaissent ou qu’ils ont déjà joué entre 20 et 40 ans, ça les stimule et ça modifie leur comportement. C’est très bénéfique dans les centres où certains patients peuvent être agressifs, gênent les autres et le personnel. Il suffit simplement de leur diffuser un morceau, ils vont tous s’agréger autour de l’endroit d’où provient le son et ils se calment, certains se mettent à danser.
Grâce à la musique, on retrouve une cohésion sociale et l’art de vivre ensemble. La plupart du temps, elle permet de traiter des troubles comportementaux »
Toute l’interview de Gérard Mick

 

 

 

Share This